À la découverte de la gastronomie costaricienne

L’Amérique centrale possède des destinations attrayantes pour ne citer que le Costa Rica. Ce territoire est célèbre pour sa faune et sa flore représentant 5 % de la biodiversité mondiale, l’un de ses principaux atouts touristiques. Ajouté à cela, une population accueillante et une gastronomie simple, mais savoureuse. Parmi les merveilles culinaires locales à découvrir, il y a notamment l’arroz con pollo. Ce plat national est copieux et délicieux. Cette recette traditionnelle latino-américaine est à base de riz, de poulets et de légumes cuits, le tout mitonné ensemble. Ce repas simple et gourmand est considéré comme étant l’un des plus populaires au Costa Rica. Il se déguste à tout moment de la journée, pendant les réunions de famille, les festivals ou les cérémonies. Il est également possible d’en trouver dans la plupart des restaurants locaux du pays.

Savourer le gallo Pinto de Costarica

Par ailleurs, le Gallo Pinto est une des spécialités du territoire à découvrir le temps d’un voyage Costa Rica. Son nom signifie le « coq peint ». Ce plat doit cette appellation à son aspect et ses taches rougeâtres rappelant le ventre d’un coq. Cette recette a été inventée par les esclaves originaires d’Afrique, mais certains disent que son nom viendrait d’un riche villageois, Don Bernabé. Elle est concoctée avec du riz et des haricots rouges. Elle est des fois servie avec des œufs ou de la viande. On peut la déguster avec des aromates, des galettes de farine de maïs ou du plantain frit. Les Costariciens en mangent tous les matins, un véritable petit-déjeuner classique. Les touristes peuvent en trouver dans les petits restaurants locaux. De plus, le Gallo Pinto figure à la carte des grands établissements et des hôtels de luxe. Ce plat est un incontournable de la cuisine costaricienne.

costarica

Profiter des boissons costariciennes

À part les spécialités gourmandes, les boissons ne manquent pas au Costa Rica. Il y a notamment les jus de fruits avec des glaçons broyés. Ces breuvages naturels à l’eau ou au lait accompagnent généralement les repas. En ce qui concerne les parfums, il suffit de choisir. Les globe-trotters pourront en trouver à la fraise, la mangue, au melon, à la pastèque, à la papaye, au citron, etc. En outre, si les vacanciers cherchent une boisson un peu forte, ils peuvent prendre un verre de « guaro », un alcool typique du Costa Rica. Ce dérivé de canne à sucre est une variante du rhum doux. Son taux d’alcool est 30 %. D’habitude, il se boit en cocktail, additionné de jus de fruits, de glaçons, de coca cola ou de lait de soja. On peut aussi le mélanger avec d’autres alcools comme la vodka ou la Margarita. Par ailleurs, le Costa Rica produit diverses marques de bières. Il y en a pour tous les goûts, par exemple l’Impérial, la Bavaria, la Pilsen et la Rock Ice. Mis à part cela, ce pays est une destination de choix pour les buveurs de café. Il en existe de toutes sortes qui répondront aux attentes des connaisseurs de tous les horizons.