admin

0

À la découverte de la gastronomie costaricienne

by

costarica

À la découverte de la gastronomie costaricienne

L’Amérique centrale possède des destinations attrayantes pour ne citer que le Costa Rica. Ce territoire est célèbre pour sa faune et sa flore représentant 5 % de la biodiversité mondiale, l’un de ses principaux atouts touristiques. Ajouté à cela, une population accueillante et une gastronomie simple, mais savoureuse. Parmi les merveilles culinaires locales à découvrir, il y a notamment l’arroz con pollo. Ce plat national est copieux et délicieux. Cette recette traditionnelle latino-américaine est à base de riz, de poulets et de légumes cuits, le tout mitonné ensemble. Ce repas simple et gourmand est considéré comme étant l’un des plus populaires au Costa Rica. Il se déguste à tout moment de la journée, pendant les réunions de famille, les festivals ou les cérémonies. Il est également possible d’en trouver dans la plupart des restaurants locaux du pays.

Savourer le gallo Pinto de Costarica

Par ailleurs, le Gallo Pinto est une des spécialités du territoire à découvrir le temps d’un voyage Costa Rica. Son nom signifie le « coq peint ». Ce plat doit cette appellation à son aspect et ses taches rougeâtres rappelant le ventre d’un coq. Cette recette a été inventée par les esclaves originaires d’Afrique, mais certains disent que son nom viendrait d’un riche villageois, Don Bernabé. Elle est concoctée avec du riz et des haricots rouges. Elle est des fois servie avec des œufs ou de la viande. On peut la déguster avec des aromates, des galettes de farine de maïs ou du plantain frit. Les Costariciens en mangent tous les matins, un véritable petit-déjeuner classique. Les touristes peuvent en trouver dans les petits restaurants locaux. De plus, le Gallo Pinto figure à la carte des grands établissements et des hôtels de luxe. Ce plat est un incontournable de la cuisine costaricienne.

costarica

Profiter des boissons costariciennes

À part les spécialités gourmandes, les boissons ne manquent pas au Costa Rica. Il y a notamment les jus de fruits avec des glaçons broyés. Ces breuvages naturels à l’eau ou au lait accompagnent généralement les repas. En ce qui concerne les parfums, il suffit de choisir. Les globe-trotters pourront en trouver à la fraise, la mangue, au melon, à la pastèque, à la papaye, au citron, etc. En outre, si les vacanciers cherchent une boisson un peu forte, ils peuvent prendre un verre de « guaro », un alcool typique du Costa Rica. Ce dérivé de canne à sucre est une variante du rhum doux. Son taux d’alcool est 30 %. D’habitude, il se boit en cocktail, additionné de jus de fruits, de glaçons, de coca cola ou de lait de soja. On peut aussi le mélanger avec d’autres alcools comme la vodka ou la Margarita. Par ailleurs, le Costa Rica produit diverses marques de bières. Il y en a pour tous les goûts, par exemple l’Impérial, la Bavaria, la Pilsen et la Rock Ice. Mis à part cela, ce pays est une destination de choix pour les buveurs de café. Il en existe de toutes sortes qui répondront aux attentes des connaisseurs de tous les horizons.

0

Préparez votre prochain voyage dans des contrées lointaines et passionantes à travers le monde

by

Voici quelques adresses utiles pour préparer votre prochain voyage dans des contrées lointaines et passionantes à travers le monde.

Voici quelques adresses utiles pour préparer votre prochain voyage dans des contrées lointaines et passionantes à travers le monde.

Voyages sur mesure

Agence de voyage sur mesure et spécialiste du voyage authentique..

Voyages Bresil

Un séjour au Brésil est un voyage tropical, synonyme d’évasion, de villes vouées corps et âme à la musique..

Sejours Afrique

Profiter d’un safari pour fouler la terre des lions et celui des éléphants.

Safaris Kenya

Visitez le Kenya c’est côtoyer l’une des plus impressionnantes faunes du globe..

Safaris Afrique du sud

Afrique du sud une infinie variété et des paysages d’une remarquable beauté.

voyages Corée

Découvrez une Corée exceptionnelle en voyageant avec Koreaveo spécialiste des voyages sur mesure.

Sejours Costa Rica

Découvrez le Costa Rica connu également sous le nom de la “Suisse de l’Amérique centrale”..

Circuits Tanzanie

Voyagez vers les îles de Zanzibar et de Pemba qui sont deux perles océanes .

Sejour thailande

Visiter la Thailande pour découvrir les splendides cités royales ou bien vous prélassez sur des îles paradisiaques.

0

Découvrir le Laos à travers ses trésors naturels

by

Elephant Park, Laos

Authentique et envoûtant, le Laos est un de plus beaux pays du sud-est de l’Asie nullement comparable à un voyage en Birmanie, ou en Thaïlande. C’est un « petit » pays encadré par des géants que sont la Chine, le Vietnam et la Thaïlande. Un voyage au Laos est synonyme d’aventure et de diverses rencontres avec la culture locale, la cuisine exceptionnelle du pays et surtout par le sens de l’accueil de la population que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

 

Dans tous le pays, la culture est encore restée très traditionnelle malgré les nombreuses marques du colonialisme français.

Chutes de Kuang Si

Chutes de Kuang Si, Laos

Chutes de Kuang Si, Laos

Se situant à quelques kilomètres de la ville de Luang Prabang un port fluvial aux abord de la rivière Mékong. Les chutes de Kuang Si sont les plus connues au Laos, on peut dire que c’est un vrai paradis sur terre où la nature tient une place importante.

A découvrir lors de votre voyage au Laos, ces chutes offrent une diversité de bassins aux eaux turquoise propices à la baignade à travers de superbe panorama. Pour profiter d’une vue exceptionnelle, il faut remonter les chutes jusqu’au sommet de la cascade sur une hauteur d’environ 60 mètres pour y découvrir au passage une diversité impressionnante d’insectes.

Les alentours des chutes réserves bien des surprises, à l’aide un petit Trek, partez à la découverte de la richesse de la faune et de la flore.

Elephant Park

Elephant Park, Laos

Elephant Park, Laos

Le Laos est aussi appelé le pays du million d’éléphants, alors une visite de l’Elephant Park s’impose. Se situant à environ 15 kilomètres de Luang  Praband, c’est un endroit magique au milieu des montagnes et de la jungle étant traversé par la rivière Nam Khan.

Le parc est un projet qui a débuté en 2003 afin de protéger les éléphants d’Asie au Laos ayant subi un mauvais traitement ou ceux qui sont blessés tout en leur donnant un environnement naturel.

Dans le parc vous pourriez faire des balades à dos d’éléphants à travers une nature luxuriante. Les ballades durent en général 1heure, mais cela dépend généralement de l’humeur de l’éléphant, elles peuvent s’écourter ou se prolonger.

L’éléphant n’étant pas la seule attraction du parc, vous pourrez également faire des balades à vélo ou en VTT, profiter d’un trekking pour découvrir les environs du parc ou faire du kayak.

0

Les incontournables du Laos

by

Le Laos

Plusieurs d’entre nous pensent encore que tous les pays d’Asie se ressemblent. Pourtant, un voyage en Chine, au Japon ou au Laos n’a vraiment rien en commun, car chaque pays a sa propre histoire et sa propre culture.

 

Des paysages verdoyants, des rizières surmontées par des montagnes, depuis que le pays est devenu une République démocratique, le Laos est un pays aussi bien énigmatique que fascinant. Il s’ouvre peu à peu au tourisme tout en essayant de se préserver des ravages du tourisme de masse. Les nombreux temples au beau milieu d’un environnement naturel encore préservé témoignent de son glorieux passé en tant qu’ancien royaume Lao.

Laos

Laos

Le Triangle d’Or

C’est une zone située entre la Thaïlande, le Laos et la Birmanie. Former par des montages, des zones boisés et des étendues de rizières, le tout décoré par la rivière Mékong. Elle était autrefois un lieu de culture intensive de l’opium (aussi cher que l’or) et que les trafiquants faisaient passées en toute discrétion vers ces trois pays ce qui lui a valu cette appellation de Triangle d’or.

 

Cette zone offre une multitude de paysages aussi belle les unes des autres. À partir de ces trois pays,  un trekking est le meilleur moyen pour profiter de cette nature aussi bien luxuriante que généreuse. Des montagnes impressionnantes dont la vue au sommet vous fera perdre toute notion du temps. Beaucoup de tribus vivent encore dans cette zone, et à travers la marche vous aurez la chance d’être à la première loge pour découvrir leurs coutumes ancestrales, la beauté naturelle et rudimentaire des villages coupés du reste du monde.

Pha that Luang

Monument le plus important du Laos. Elle se trouve à environ 3 kilomètres au nord de Vientiane qui est la capitale du pays. Actuellement, elle est devenue le symbole du bouddhisme et de la souveraineté nationale. Le temple est immense, c’est un stûpa quadrangulaire faisant 35 mètres de haut et entièrement dorés.

 

C’est aussi un endroit, car c’est l’endroit qui abrite un cheveu de Bouddha et aussi plusieurs temples bouddhistes. Son aiguille d’or visible depuis plusieurs places de Vientiane est aussi l’une de ses particularités.

 

Pendant la pleine lune est le théâtre de plusieurs festivals. Les moines venant de tous les pays se rassemblent dans les galeries entourant le temple pour recevoir les offrandes des fidèles sous forme de guirlande de fleurs et des offrandes de nourritures qui reviendront aux plus nécessiteux. Plusieurs animations sont aussi au programme, des matchs de tennis, de football et aussi de boxe.

 

Si beaucoup choisissent de voyager en Inde ou en Indonésie, vous pourrez choisir de vivre une aventure nomade en terre laotienne, destination beaucoup plus authentique et qui mérite des photos. !

Article écrit par Francisco H

0

Les 4 000 îles du Laos

by

Une belle cascade au Laos

Voisin de la Chine , du Vietnam et de la Thaïlande, le Laos, est une destination authentique d’Asie du sud-est. C’est un pays qui abrite un grand patrimoine bouddhiste comme à Luang Prabang, ancienne capitale. De la vie intense autour du fleuve du Mékong à la rencontre d’une population fière de ses traditions, le visiteur part à la découverte de cette énigmatique et fascinante destination, encore épargnée par le tourisme de masse. Des paysages de rizières et de montagnes, des temples qui témoignent du passé de l’empire du Million d’éléphants… le Laos a tant à donner, et son décor pittoresque a de quoi charmer chaque voyageur.
Vous n’y trouverez peut être pas beaucoup d’infrastructures adaptés au tourisme, mais c’est bien ce qui en fait un pays idéal pour partir à l’aventure. Voyager au Laos, c’est surtout l’occasion de plonger dans une culture riche et vivre avec une population très chaleureuse. Pour un premier voyage vers cette destination, vous pourrez commencer par le sud et ses 4 000 îles.

Une belle cascade au Laos

Une belle cascade au Laos

Les 4 000 îles du Laos

Dans le sud du pays, entre Paksé et Champassak, là où le fleuve du Mékong se divise, de nombreux îlots appelés Si Phan Don, « les quatre mille îles », vous attendent. L’artisanat occupe une place très importante dans la région, tout comme la pêche. Si vous avez soif de dépaysement, c’est une destination originale et authentique.

Les îles de Don Det et de Don Khone

Ces îles abritent des bâtiments typiques de l’ère coloniale. Vous y découvrirez également une vieille machine à vapeur laissée à l’abandon, les restes d’une voie ferrée sur le pont érigé par les colons français afin de relier les deux îles.
Sachez aussi que la région compte parmi les rares coins du globe où vous pourrez rencontrer des dauphins de l’Irrawaddy, dauphins d’eau douce qui sont malheureusement menacés de disparition, mais uniquement hors de la saison des pluies.
Une petite visite des chutes de Li Phi sur Don Khone, d’impressionnantes et puissantes chutes qui renfermeraient des esprits selon la population locale, et son cadre très naturel vous tentera sûrement aussi.

Ces deux îles sont accessibles en pirogue, mais vous pourrez vous y promener en VTT et vélos, idéal pour explorer ces îles à votre rythme. De plus, pour aller d’une île à l’autre vous pourrez simplement empruntez le pont qui les relie.

Un coucher du soleil au Laos

Un coucher du soleil au Laos

Les chutes de Khone Phapheng

En direction du Cambodge, les eaux du Mékong se précipitent dans des cascades pour former les chutes de Khone Phapheng. Ces dernières sont les plus puissantes et les plus larges chutes d’Asie du sud-est. Un spectacle impressionnant à découvrir absolument, tant cet endroit perdu dans la nature est un véritable petit paradis sur terre.

Le temple préangkorien d’Um Muang

Vous devriez également faire un tour non loin de Champassak pour découvrir, au sein d’une jungle sauvage, les restes du temple préangkorien d’Um Muang, un endroit fantastique à l’ambiance envoûtante. Parmi les objets anciens, vous pourrez contempler un bouddha de l’ère Sukhothai protégé dans un abri de fer blanc.

0

Bienvenus au paradis, l’île Maurice

by

Le paradis des touristes, l’île Maurice.

Bercée par les eaux chaudes et claires de l’océan Indien, l’île Maurice est un petit paradis tropical pour des voyages inoubliables. Juste à quelques kilomètres à l’est de Madagascar et au sud des îles Seychelles, la totalité de l’île est entourée d’une barrière de corail. Cette petite merveille regroupe tous les ingrédients nécessaires pour un séjour de rêve. Un voyage à l’île Maurice est donc fortement conseillé pour les amoureux de la mer, et des activités nautiques. En effet, la vie mauricienne tourne autour de la mer. En plus, la langue française est parlée par la majorité des habitants malgré le fait que l’île est un bastion de la multiculturaliste regroupant des individus de différentes origines. Cela facilitera énormément votre séjour à Maurice.
maurice-ile-aux-cerf

Commencer par le commencement.

Port Louis est la principale ville de Maurice et c’est aussi sa capitale. Plus grand port de l’île et disposant d’un aéroport, l’aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam, à moins d’une cinquantaine de kilomètres, cette ville accueille les étrangers qui viennent pour séjourner à Maurice. Un passage à Port Louis promet des rencontres intéressantes avec une population reflétant le vrai « melting pot ». En effet, les habitants sont pour la majorité d’origine indienne, océanienne, européenne et africaine et dernièrement, des personnes originaires de Madagascar. C’est un peuple chaleureux et accueillant. Mis à part Port Louis, un petit détour dans la petite ville côtière de Mahébourg est aussi assez tentant. On peut y visiter le musée naval de l’Ile.
Les petits plaisirs de la vie
Choisir de partir pour Maurice est une bonne décision. Cette île offre la possibilité de se reposer au soleil tout en profitant des plaisirs de la mer. Toute la vie tourne autour de la mer dans cette île assez pauvre en superficie, mais riche en plages divines. La plage de Trou aux Biches est un des lieux incontournables de l’île. Une expérience à Maurice serait incomplète sans avoir passé un bon bout de temps à lézarder sur la plage après avoir s’être baigné dans la mer chaude et calme. Des marchands ambulants se trouvent partout pour vendre des souvenirs uniques, mais très bon marché. Mais ce n’est pas la seule merveille de Maurice. Un petit détour vers l’Ile Rodrigues ferait apercevoir un petit goût du paradis. Cette petite perle, encore à l’état naturel, au milieu de l’Océan Indien est à visiter absolument.

La cascade de Chamarel

En sachant que Maurice est une île entourée de barrière de corail, il est évident de penser aux plongées sous-marines. En effet, les eaux de l’océan Indien sont riches en faunes et en flores aquatiques. Ce sont aux environs des côtes ouest de l’île que les férus de la plongée s’aventurent le plus souvent. Mais la partie, encore mal explorée, regorge d’une richesse inestimable.
Dans une île comme Maurice, la mer ne sert pas uniquement à faire plaisir aux yeux et à la peau. En effet, la thalassothérapie est omniprésente dans l’île. Avec les hôtels et villas de luxe qui y pullulent, profiter d’une petite séance de thalasso est un délice pour le corps tout en entier. Les substances aquatiques de toutes sortes ont des effets très enrichissants pour le corps lorsqu’elles sont utilisées à bon escient.
Avec son climat tropical agréable toute l’année, Maurice est une destination très intéressante pour oublier le stress de la vie quotidienne. Cependant, il faut tenir compte de certains facteurs avant de décider quand partir à Maurice. La saison sèche entre mai et novembre est le plus favorable pour éviter de se frotter aux cyclones tropicaux. En dehors de cette période, l’île connaît une forte précipitation et éventuellement quelques cyclones, le revers de la médaille.

0

Voyage au Laos : villes anciennes, paysages naturels et Parcs Nationaux

by

Le meilleur du Laos

Le Laos est situé dans le centre de l’Indochine, partageant ses frontières avec la Chine au Nord, le Myanmar au Nord-Ouest, le Vietnam à l’Est, la Thaïlande à l’Ouest, et le Cambodge au Sud. Environ 80% du Laos est montagneux, et les paysages du nord et dans les régions adjacentes au Vietnam sont dominées par des montagnes rugueuses. Le Mékong est le fleuve le plus important du pays et passe à travers près de 2000 kilomètres du territoire du Laos et conditionne le style de vie de la population locale et donne des spectacles naturels extraordinaires, comme dans le Sud, où il crée une zone de milliers d’îles.

La population du Laos est ouverte et très chaleureuse, avec un fort sentiment de courtoisie, mais l’une des caractéristiques du Laos est la diversité de ses cultures.
Il ya un certain nombre d’arts traditionnelles qui représentent le mode de vie du Pays Le Laos possède un riche patrimoine culturel grâce à sa art et architecture religieuse. L’une des structures les plus notables est le « Pha That Luang », c’est-à-dire le « Grand Stupa Sacré », situé à Vientiane. Les Stupas servent à commémorer la vie du Bouddha et abritent des reliques de la « Bouche d’Or » (=Bouddha).

Le meilleur du Laos en 5 jours

Le meilleur du Laos en 5 jours

Le Laos a également plusieurs temples [=wats]. Des différents styles d’architecture sont évidents dans les nombreux « Wats » bouddhistes . Les différents styles architecturaux correspondent essentiellement à la position géographique des temples. Les « Wats » construits à Vientiane sont des grandes structures rectangulaires construites en briques et couvertes de stuc et aux toits pointus.

Vientiane, la capitale du Laos, a les monuments nationaux les plus importants au Laos: le « Pha That Luang » (Grand Supa) et le « Wat Sisaket », construit au début du XIXe siècle. Des autres temples bouddhistes sont le « Wat Ong Teu Mahavihan », connu pour son Bouddha en bronze qui remonte au XVIe siècle et le « Wat Si Muang », qui abrite l’esprit gardien de la ville. Le « Ho Pha Keo », en face du Wat Sisaket, abrite une belle collection de statues de Bouddha, du style traditionnel Laotien. Très important est aussi le Musée national du Laos, qui conserve une très bonne exposition d’art contemporaine. En outre, le shopping est facile dans la capitale Vientiane : vous pouvez visiter le marché du matin avec une large gamme de textiles colorés, des soies, et d’autres objets décoratifs. Très belles sont aussi des sculptures traditionnelles en bois, et une variété de vannerie en bambou et en rotin).

Á visiter est aussi Vang Vieng, située à environ 100 kilomètres au nord de la capitale Vientiane. Vang Vieng est un endroit d’un paysage exceptionnel, fait des montagnes calcaires et de falaises pittoresques. Á Vang Vieng vous pouvez pratiquer tous les sports nautiques et une variété d’amusants passe-temps.

Pour les amoureux de la culture du Laos, nous conseillons une visite à Luang Prabang, qui offre plusieurs perspectives uniques sur l’histoire de la région, à travers des temples bouddhistes bien conservés, et un musée avec une variété vraiment considérable d’ouvres d’art laotiennes, chinoises et birmanes. Pour le shopping, très intéressant peut être le marché nocturne, qui offre aux touristes une grande variété de produits traditionnels. En outre, la ville est très célèbre pour ses textiles uniques et pour sa cuisine traditionnelle.

Mais le Laos peut-il encore offrir d’autres stimulations culturelles ? Mais oui, nous le croyons bien.
Visitez Paksé, avec ses nombreux bâtiments de style colonial français, où vous pouvez vous promener placidement pour visiter le vieux quartier de style français, ou le « Wat Poratana Sadsadaram »: situé dans le centre de la ville, ce temple célèbre présente une variété de styles (anciens et modernes). Paksé a aussi un Centre commercial et d’autres marchés autour de la ville, où vous pouvez acheter des objets d’haut niveau et à un prix raisonnable.

Enfin, au Laos, vous pouvez profiter d’un grand et spectaculaire paysage. Le Laos possède un territoire caractérisé par trois régions distinctes : les montagnes, les plateaux et les plaines. Au Laos, les réserves nationales protégées couvrent presque 20% du pays avec des vastes étendues de forêts tropicales, et, en particulier, des diverses espèces d’animaux sauvages. Prés de Vientiane il-y-a le Parc National de « Phou Khao Khouay », où vous pouvez promener, et visiter des cascades spectaculaires …

0

Le Laos et l’ « éclectisme » culturel …

by

Le voyage à travers des pays exotiques , et, en particulier, dans les pays d’Asie du Sud-est, est devenu familier en Europe et dans le monde. Dans de nombreux cas , les touristes apprécient la beauté naturelle du pays, perceptible immédiatement dans son charme, et ensuite ils se rapprochent avec des yeux étonnés aux merveilles de l’art local, en se demandant souvent le sens profond des édifices sacrés auxquels ils se trouvent confrontés.

Voyager au Laos 1

Voyager au Laos

Voyager est fort agréable, mais … il est encore plus beaux apprendre à comprendre vraiment les peuples …

Dans notre voyage à travers le Laos on va donc chercher à comprendre le sens des merveilles architecturales de ce pays extraordinaire, qui, aux touristes amateurs de la nature, s’offre immédiatement avec un paysage naturel d’une majesté unique, faite de forêts tropicales et d’une rivière, le Mékong, qui maintenant est devenu une légende. Au Laos, il ya un climat tropical où les moussons régulent les deux saisons principales du pays, la saison des pluies, de Juin à Octobre, et la saison sèche, de Novembre à Mai. Le puissant Mékong travers le Laos pour près de deux mille miles, en marquant la frontière entre le Laos et la Thaïlande, avant d’entrer dans le territoire laotien près de la ville de Paksé et de former un delta de milliers d’îles.

Voyager au Laos 2

Vacances au Laos

L’histoire peut nous aider à mieux comprendre le Laos …

Dans notre voyage « idéal » au Laos, nous commençons de Vientiane, la capitale du Laos, située sur le fleuve Mékong. Une visite à la paisible capitale du Laos conduit aussitôt les touristes à visiter le « Wat Sisaket », le temple le plus ancien de la ville, construit sous le règne du roi Anuvong, au XIXe siècle. La géographie nous parle de la proximité du Laos à la Thaïlande, tandis que, d’un point de vue historique, les chercheurs ont mis en évidence les profondes similitudes qui existent entre la culture thaïlandaise et laotienne. On dit que les laotiens et les thaïlandais ont les mêmes ancêtres, les mêmes habitudes alimentaires et un folklore commun qui s’exprime dans la musique et la danse. On dit que les laotiens et les thaïlandais ont la même douceur de caractère et un respect commun pour ses ancêtres, et, finalement, on dit qu’ils ont la même religion: le bouddhisme.

Les chercheurs, à l’égard du « Wat Sisaket », ont souligné qu’il présente des ressemblances frappantes avec le Temple du Bouddha d’émeraude à Bangkok, en Thaïlande. Il semble que, dans les luttes entre le roi Anuvong et le royaume de Siam (Thaïlande), il eût pris quelques-uns des thèmes et des motifs symboliques typiques du temple de Bangkok. Donc, l’architecture du « Wat Sisaket » réfléchirait, dans ses piliers, ses fenêtres, ses terrasses, et dans le « naga », le temple du Bouddha d’émeraude à Bangkok. Selon la tradition, le «Naga» était le serpent mythique qui s’était refugié chez le Bouddha, alors qu’il méditait. Dans l’architecture des temples du Sud-est de l’Asie, le « Naga » est souvent utilisé pour les garde-corps de l’escalier et sur les bords des lits. Toutefois, le «Naga» ne doit pas être confondu avec la figure du « dragon », qui se réfère plutôt à la culture chinoise.

Circuits au Laos

Circuits au Laos

Un autre temple important à Vientiane est le « That Luang », l’un des plus précieux et sacrés patrimoines culturels du Laos. Le « Pha That Luang » fut construit au milieu du XVIe siècle par le roi Setthathirat I, mais il semble avoir des origines plus anciennes, ce qui le mettrait en contact avec la culture khmère et même avec l’ancien peuple des « Cham » ou « Champa », un peuple qui professait la religion hindoue, mais aussi le bouddhisme, et que les chercheurs étudient avec beaucoup d’intérêt. Les Champa, en fait, dans leur expansionnisme, avaient également occupé le Laos.

Il a été observé qu’il est très difficile de déterminer l’étendue territoriale exacte de l’ancien royaume des Champa, puisque leur frontières n’étaient pas définies. Traditionnellement, il a était situé dans la région côtière du Vietnam, et, à l’époque de l’apogée de sa puissance, il dominait la région de Champassak au Laos. Sous le patronage du roi Anuvong, le temple fut embelli et conclu. elon la tradition, des moines bouddhistes, au troisième siècle avant notre ère, avaient porté à Vientiane des morceaux d’os de Bouddha, qu’ils ont été conservés dans le « Pha That Luang ».

Donc, l’architecture du Laos semble principalement un mélange de styles : français et bouddhiste (dans les temples), avec des influences thaïlandaises. Dans les zones rurales les laotiens vivent dans des maisons traditionnelles, construite en bois et surélevées sur pilotis, mais, dans les zones urbaines, les maisons de style moderne sont plus fréquentes, alors que les maisons traditionnelles laotiennes sont en train de disparaître.

Vientiane dispose de plusieurs marchés, et le plus grand d’entre eux est le marché du matin. Il ya aussi une vaste gamme de boutiques vendant des tissages traditionnels et d’autres objets d’artisanat ; un petit marché de nuit le long du fleuve vente des objets ethniques.

Visiter le Laos

Visiter le Laos

Dans notre voyage idéal au Laos , puis nous visiterons Luang Prabang , qui offre, comme Vientiame , de grands temples et d’autres similitudes avec les temples de la Thaïlande. Pendant le XIVe siècle, le roi « Fa Ngum » conquit les régions du plateau du Khorat, au nord de la Thaïlande et Luang Prabang, où il établit le Royaume de « Lane Xang », c’est-à-dire le «Pays du million d’éléphants», le Laos. Le Roi « Fa Ngum » adopta le bouddhisme « Theravada » et accepta en cadeau une statue de Bouddha. Luang Prabang tire son nom de ce Bouddha sacré, en devenant la capitale du Royaume de « Lane Xang ». Au XVIe siècle, sous le règne du roi « Setthathirat », la capitale fut transférée à Vientiane parce que Luang Prabang fut considérée vulnérable à une attaque. Toutefois, Luang Prabang est restée le centre spirituel du Laos.

Luang Prabang est une petite ville mais regorge d’attractions, à la fois historiques et naturels. Lorsque vous cherchez des choses à faire ou à voir, il ya beaucoup de distractions, comme aller visiter des grottes et des cascades, ou faire une promenade en bateau sur le Mékong, ou, encore, visiter le Musée national, et faire du shopping dans le marché de nuit, qui propose la plus grande collection d’objets d’artisanat dans le pays.

En outre, les chutes de Kuang Si sont l’un des plus célèbres attractions touristiques de Luang Prabang. Les chutes de Kuang Si sont une destination idéale dans une journée très chaude. Vang Vieng est une petite ville à vocation touristique au nord de Vientiane. La ville est entourée par des beaux paysages naturels, des grottes et des falaises. Enfin, vous pouvez déguster la cuisine laotienne, qui, elle-même, a subi de nombreuses influences : thaïlandaises, vietnamiennes, chinoises et françaises.

Il n’y a rien à faire : l’ « éclectisme » est le « label de qualité » du Laos …