Monthly Archives: June 2013

0

Voyage au Laos : villes anciennes, paysages naturels et Parcs Nationaux

by

Le meilleur du Laos

Le Laos est situé dans le centre de l’Indochine, partageant ses frontières avec la Chine au Nord, le Myanmar au Nord-Ouest, le Vietnam à l’Est, la Thaïlande à l’Ouest, et le Cambodge au Sud. Environ 80% du Laos est montagneux, et les paysages du nord et dans les régions adjacentes au Vietnam sont dominées par des montagnes rugueuses. Le Mékong est le fleuve le plus important du pays et passe à travers près de 2000 kilomètres du territoire du Laos et conditionne le style de vie de la population locale et donne des spectacles naturels extraordinaires, comme dans le Sud, où il crée une zone de milliers d’îles.

La population du Laos est ouverte et très chaleureuse, avec un fort sentiment de courtoisie, mais l’une des caractéristiques du Laos est la diversité de ses cultures.
Il ya un certain nombre d’arts traditionnelles qui représentent le mode de vie du Pays Le Laos possède un riche patrimoine culturel grâce à sa art et architecture religieuse. L’une des structures les plus notables est le « Pha That Luang », c’est-à-dire le « Grand Stupa Sacré », situé à Vientiane. Les Stupas servent à commémorer la vie du Bouddha et abritent des reliques de la « Bouche d’Or » (=Bouddha).

Le meilleur du Laos en 5 jours

Le meilleur du Laos en 5 jours

Le Laos a également plusieurs temples [=wats]. Des différents styles d’architecture sont évidents dans les nombreux « Wats » bouddhistes . Les différents styles architecturaux correspondent essentiellement à la position géographique des temples. Les « Wats » construits à Vientiane sont des grandes structures rectangulaires construites en briques et couvertes de stuc et aux toits pointus.

Vientiane, la capitale du Laos, a les monuments nationaux les plus importants au Laos: le « Pha That Luang » (Grand Supa) et le « Wat Sisaket », construit au début du XIXe siècle. Des autres temples bouddhistes sont le « Wat Ong Teu Mahavihan », connu pour son Bouddha en bronze qui remonte au XVIe siècle et le « Wat Si Muang », qui abrite l’esprit gardien de la ville. Le « Ho Pha Keo », en face du Wat Sisaket, abrite une belle collection de statues de Bouddha, du style traditionnel Laotien. Très important est aussi le Musée national du Laos, qui conserve une très bonne exposition d’art contemporaine. En outre, le shopping est facile dans la capitale Vientiane : vous pouvez visiter le marché du matin avec une large gamme de textiles colorés, des soies, et d’autres objets décoratifs. Très belles sont aussi des sculptures traditionnelles en bois, et une variété de vannerie en bambou et en rotin).

Á visiter est aussi Vang Vieng, située à environ 100 kilomètres au nord de la capitale Vientiane. Vang Vieng est un endroit d’un paysage exceptionnel, fait des montagnes calcaires et de falaises pittoresques. Á Vang Vieng vous pouvez pratiquer tous les sports nautiques et une variété d’amusants passe-temps.

Pour les amoureux de la culture du Laos, nous conseillons une visite à Luang Prabang, qui offre plusieurs perspectives uniques sur l’histoire de la région, à travers des temples bouddhistes bien conservés, et un musée avec une variété vraiment considérable d’ouvres d’art laotiennes, chinoises et birmanes. Pour le shopping, très intéressant peut être le marché nocturne, qui offre aux touristes une grande variété de produits traditionnels. En outre, la ville est très célèbre pour ses textiles uniques et pour sa cuisine traditionnelle.

Mais le Laos peut-il encore offrir d’autres stimulations culturelles ? Mais oui, nous le croyons bien.
Visitez Paksé, avec ses nombreux bâtiments de style colonial français, où vous pouvez vous promener placidement pour visiter le vieux quartier de style français, ou le « Wat Poratana Sadsadaram »: situé dans le centre de la ville, ce temple célèbre présente une variété de styles (anciens et modernes). Paksé a aussi un Centre commercial et d’autres marchés autour de la ville, où vous pouvez acheter des objets d’haut niveau et à un prix raisonnable.

Enfin, au Laos, vous pouvez profiter d’un grand et spectaculaire paysage. Le Laos possède un territoire caractérisé par trois régions distinctes : les montagnes, les plateaux et les plaines. Au Laos, les réserves nationales protégées couvrent presque 20% du pays avec des vastes étendues de forêts tropicales, et, en particulier, des diverses espèces d’animaux sauvages. Prés de Vientiane il-y-a le Parc National de « Phou Khao Khouay », où vous pouvez promener, et visiter des cascades spectaculaires …

0

Le Laos et l’ « éclectisme » culturel …

by

Le voyage à travers des pays exotiques , et, en particulier, dans les pays d’Asie du Sud-est, est devenu familier en Europe et dans le monde. Dans de nombreux cas , les touristes apprécient la beauté naturelle du pays, perceptible immédiatement dans son charme, et ensuite ils se rapprochent avec des yeux étonnés aux merveilles de l’art local, en se demandant souvent le sens profond des édifices sacrés auxquels ils se trouvent confrontés.

Voyager au Laos 1

Voyager au Laos

Voyager est fort agréable, mais … il est encore plus beaux apprendre à comprendre vraiment les peuples …

Dans notre voyage à travers le Laos on va donc chercher à comprendre le sens des merveilles architecturales de ce pays extraordinaire, qui, aux touristes amateurs de la nature, s’offre immédiatement avec un paysage naturel d’une majesté unique, faite de forêts tropicales et d’une rivière, le Mékong, qui maintenant est devenu une légende. Au Laos, il ya un climat tropical où les moussons régulent les deux saisons principales du pays, la saison des pluies, de Juin à Octobre, et la saison sèche, de Novembre à Mai. Le puissant Mékong travers le Laos pour près de deux mille miles, en marquant la frontière entre le Laos et la Thaïlande, avant d’entrer dans le territoire laotien près de la ville de Paksé et de former un delta de milliers d’îles.

Voyager au Laos 2

Vacances au Laos

L’histoire peut nous aider à mieux comprendre le Laos …

Dans notre voyage « idéal » au Laos, nous commençons de Vientiane, la capitale du Laos, située sur le fleuve Mékong. Une visite à la paisible capitale du Laos conduit aussitôt les touristes à visiter le « Wat Sisaket », le temple le plus ancien de la ville, construit sous le règne du roi Anuvong, au XIXe siècle. La géographie nous parle de la proximité du Laos à la Thaïlande, tandis que, d’un point de vue historique, les chercheurs ont mis en évidence les profondes similitudes qui existent entre la culture thaïlandaise et laotienne. On dit que les laotiens et les thaïlandais ont les mêmes ancêtres, les mêmes habitudes alimentaires et un folklore commun qui s’exprime dans la musique et la danse. On dit que les laotiens et les thaïlandais ont la même douceur de caractère et un respect commun pour ses ancêtres, et, finalement, on dit qu’ils ont la même religion: le bouddhisme.

Les chercheurs, à l’égard du « Wat Sisaket », ont souligné qu’il présente des ressemblances frappantes avec le Temple du Bouddha d’émeraude à Bangkok, en Thaïlande. Il semble que, dans les luttes entre le roi Anuvong et le royaume de Siam (Thaïlande), il eût pris quelques-uns des thèmes et des motifs symboliques typiques du temple de Bangkok. Donc, l’architecture du « Wat Sisaket » réfléchirait, dans ses piliers, ses fenêtres, ses terrasses, et dans le « naga », le temple du Bouddha d’émeraude à Bangkok. Selon la tradition, le «Naga» était le serpent mythique qui s’était refugié chez le Bouddha, alors qu’il méditait. Dans l’architecture des temples du Sud-est de l’Asie, le « Naga » est souvent utilisé pour les garde-corps de l’escalier et sur les bords des lits. Toutefois, le «Naga» ne doit pas être confondu avec la figure du « dragon », qui se réfère plutôt à la culture chinoise.

Circuits au Laos

Circuits au Laos

Un autre temple important à Vientiane est le « That Luang », l’un des plus précieux et sacrés patrimoines culturels du Laos. Le « Pha That Luang » fut construit au milieu du XVIe siècle par le roi Setthathirat I, mais il semble avoir des origines plus anciennes, ce qui le mettrait en contact avec la culture khmère et même avec l’ancien peuple des « Cham » ou « Champa », un peuple qui professait la religion hindoue, mais aussi le bouddhisme, et que les chercheurs étudient avec beaucoup d’intérêt. Les Champa, en fait, dans leur expansionnisme, avaient également occupé le Laos.

Il a été observé qu’il est très difficile de déterminer l’étendue territoriale exacte de l’ancien royaume des Champa, puisque leur frontières n’étaient pas définies. Traditionnellement, il a était situé dans la région côtière du Vietnam, et, à l’époque de l’apogée de sa puissance, il dominait la région de Champassak au Laos. Sous le patronage du roi Anuvong, le temple fut embelli et conclu. elon la tradition, des moines bouddhistes, au troisième siècle avant notre ère, avaient porté à Vientiane des morceaux d’os de Bouddha, qu’ils ont été conservés dans le « Pha That Luang ».

Donc, l’architecture du Laos semble principalement un mélange de styles : français et bouddhiste (dans les temples), avec des influences thaïlandaises. Dans les zones rurales les laotiens vivent dans des maisons traditionnelles, construite en bois et surélevées sur pilotis, mais, dans les zones urbaines, les maisons de style moderne sont plus fréquentes, alors que les maisons traditionnelles laotiennes sont en train de disparaître.

Vientiane dispose de plusieurs marchés, et le plus grand d’entre eux est le marché du matin. Il ya aussi une vaste gamme de boutiques vendant des tissages traditionnels et d’autres objets d’artisanat ; un petit marché de nuit le long du fleuve vente des objets ethniques.

Visiter le Laos

Visiter le Laos

Dans notre voyage idéal au Laos , puis nous visiterons Luang Prabang , qui offre, comme Vientiame , de grands temples et d’autres similitudes avec les temples de la Thaïlande. Pendant le XIVe siècle, le roi « Fa Ngum » conquit les régions du plateau du Khorat, au nord de la Thaïlande et Luang Prabang, où il établit le Royaume de « Lane Xang », c’est-à-dire le «Pays du million d’éléphants», le Laos. Le Roi « Fa Ngum » adopta le bouddhisme « Theravada » et accepta en cadeau une statue de Bouddha. Luang Prabang tire son nom de ce Bouddha sacré, en devenant la capitale du Royaume de « Lane Xang ». Au XVIe siècle, sous le règne du roi « Setthathirat », la capitale fut transférée à Vientiane parce que Luang Prabang fut considérée vulnérable à une attaque. Toutefois, Luang Prabang est restée le centre spirituel du Laos.

Luang Prabang est une petite ville mais regorge d’attractions, à la fois historiques et naturels. Lorsque vous cherchez des choses à faire ou à voir, il ya beaucoup de distractions, comme aller visiter des grottes et des cascades, ou faire une promenade en bateau sur le Mékong, ou, encore, visiter le Musée national, et faire du shopping dans le marché de nuit, qui propose la plus grande collection d’objets d’artisanat dans le pays.

En outre, les chutes de Kuang Si sont l’un des plus célèbres attractions touristiques de Luang Prabang. Les chutes de Kuang Si sont une destination idéale dans une journée très chaude. Vang Vieng est une petite ville à vocation touristique au nord de Vientiane. La ville est entourée par des beaux paysages naturels, des grottes et des falaises. Enfin, vous pouvez déguster la cuisine laotienne, qui, elle-même, a subi de nombreuses influences : thaïlandaises, vietnamiennes, chinoises et françaises.

Il n’y a rien à faire : l’ « éclectisme » est le « label de qualité » du Laos …